Télémédecine: consultez à distance

Par | Innovation & services associés

On parle de plus en plus de télémédecine et pour cause : les moyens techniques et informatiques évoluent chaque jour, il semblait donc logique qu’ils viennent toucher le domaine de la santé.

Télémédecine

Mais c’est quoi en réalité la télémédecine ?

La télémédecine est une pratique médicale à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication pour mettre en relation soit le patient et un ou plusieurs professionnels de santé soit plusieurs professionnels de santé entre eux.

Elle a pour principal objectif de rationaliser les soins et de permettre une meilleure qualité des soins appliquée au plus grand nombre.

Depuis le 15 septembre 2018, la téléconsultation fait l’objet d’un remboursement. A partir de février 2019, ce sera au tour de la télé-expertise.

La téléconsultation

La téléconsultation est une consultation à distance entre un patient et un médecin.

Tout assuré, quel que soit son lieu de résidence, et tout médecin quel que soit sa spécialité, peut recourir à ce type de consultation.

Elle se déroule comme n’importe quelle consultation, en partant d’une demande de rendez vous. Elle repose sur deux exigences : le recours à un échange vidéo et la connexion à une solution sécurisée.

Prenons un exemple concret :

Un patient est suivi par son médecin traitant pour une affection classique et doit prendre rendez vous au cabinet ou tous les 6 mois pour son renouvellement de traitement.

Le rendez-vous en consultation est programmé en amont, dans le respect du parcours de soin, exactement comme pour une consultation classique.

Via une application sécurisée, le patient se connecte en visioconférence et accède à une salle d’attente virtuelle en attendant que son médecin se connecte à son tour. La consultation se déroule ensuite de la même manière qu’au cabinet.

A l’issue de l’échange, le médecin adresse son ordonnance au patient de manière sécurisée, qui règle la consultation via une plateforme sécurisée : le remboursement se fait ensuite automatiquement.

 

Bon à savoir : le patient ne peut pas présenter sa carte vitale pour le remboursement. Dès lors, deux situations sont possibles : soit les données sont déjà connues par le médecin, soit c’est le médecin traitant qui les communique au médecin téléconsultant.

 

Et la télé-expertise ?

La télé-expertise doit  permettre à un médecin de consulter un confrère afin d’échanger sur le cas d’un patient.

Dans un premier temps, la télé-expertise sera réservée à certains patients (en affection longue durée, atteints de maladies rares…) et elle sera élargie à tous les patients à partir de 2020.

Contrairement à la téléconsultation, la télé-expertise n’exige pas un échange avec de la vidéo. Mais elle doit faire l’objet d’un échange entre deux médecins, via une messagerie sécurisée.

Comme pour tout acte de télémédecine, le médecin demandant une télé-expertise préviendra le patient afin de recueillir son consentement.

Alors, êtes-vous un peu mieux éclairés sur la télémédecine ? Êtes-vous prêts à vous lancer ?

Vous souhaitez également en savoir plus sur vos remboursements de soins à l’étranger lors de vos voyages ? Cliquez ici.

Last modified: 21 décembre 2018

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Fermer