Tout savoir sur la vaccination en France : types de vaccins et prise en charge !

Par | Billet d'humeur / Actu

Obligatoires, parfois recommandés, les vaccins ne bénéficient pas tous de la même prise en charge tant de la part de l’Assurance Maladie que de la part des complémentaires santé. Dans cet article, vous trouverez toutes les réponses à vos questions concernant la vaccination en France ainsi que sa prise en charge.

Vaccination en France

La vaccination en France –> 3 grands groupes différents !

Pour pouvoir être protégé d’une maladie/infection ou lorsqu’une maladie saisonnière apparaît, la vaccination est une réponse sanitaire possible. Au travers d’une injection d’un antigène, le corps va réagir et créer une réaction immunitaire positive face à la maladie grâce aux anticorps. Il va par conséquent se protéger pour ne pas être infecté en cas de contact avec la maladie en question. « La vaccination permet de protéger chacun d’entre nous contre les différents microbes à l’origine de maladies infectieuses, mais également d’éviter la propagation de la maladie à l’ensemble de la population » peut-on lire sur le site Ameli.fr.

La vaccination en France regroupe trois grands types de vaccins accessibles en France. Les vaccins obligatoires, les vaccins recommandés pour tous et enfin les vaccins recommandés dans certaines situations :

Type de vaccinObligatoire*Recommandé**Recommandé
dans certaines
situations***
Nom de vaccinsDiphtérie, Tétanos,
Poliomyélite, Coqueluche, Infection à Haemophilus influenzae B, Hépatite B, Méningocoque C, Pneumocoque, Rougeole, Oreillons, Rubéole
Grippe, Rubéole, Varicelle, Coqueluche, Typhoïde, Rage, Leptospirose, Encéphalite à tiques
Âge de vaccinationDes premiers mois de vie jusqu’à 13 ansCas spécifiques : comme une grossesse ou un projet de grossesse, plus de 65 ans pour la grippeEn cas de séjour à l’étranger et selon les recommandations de chaque pays

*En complément des vaccins obligatoires, il est possible d’effectuer une vaccination pour les méningites et septicémies à méningocoque C (jusqu’à l’âge de 24 ans inclus) et pour les infections à Papillomavirus humain (HPV) pour toutes les jeunes filles de 14 ans non vaccinées.

**A l’âge adulte puis pour les seniors, des recommandations générales sont émises. Des rappels doivent notamment être faits pour la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche.

***Pour connaître les recommandations émises en terme de vaccination, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des ambassades du pays de votre destination.

La prise en charge de la vaccination en France par l’Assurance Maladie

Il faut distinguer la prise en charge du coût du vaccin de la prise en charge du coût de l’injection :

1 – La liste des vaccins pris en charge par l’Assurance Maladie est fixée par arrêté ministériel. Vous pouvez consulter cette liste sur le site de l’Assurance Maladie. Ils sont remboursés, sur prescription médicale, à 65 %. Une prise en charge exceptionnelle à 100 % est possible dans certains cas. C’est le cas notamment pour le vaccin rougeole-oreillons-rubéole (ROR) pour les enfants et les jeunes de 12 mois à 17 ans révolus. C’est également le cas pour le vaccin contre la grippe saisonnière pour les personnes âgées de 65 ans et plus ou les personnes atteintes de certaines affections de longue durée.

2- Le remboursement permis par l’assurance maladie concernant l’injection du vaccin varie entre 60 et 70 %.

  • 60% si l’injection est réalisée par une infirmière sur prescription médicale ;
  • 70 % si c’est un médecin ou une sage-femme qui vous vaccine à l’occasion d’une consultation ou si c’est un pharmacien dans le cas de la grippe saisonnière.

Il faut noter que les vaccins recommandés dans certaines situations, et notamment certains qui peuvent être obligatoires pour se rendre à l’étranger, ne sont pas pris en compte par l’Assurance Maladie. Ils ne donnent droit à aucune prise en charge. Pour bénéficier d’un remboursement partiel ou total, vous devez obligatoirement vous tourner vers votre complémentaire santé.

La prise en charge des vaccins par la complémentaire santé

Pour réduire le coût de la vaccination en France, peu importe votre âge, les complémentaires santé complètent le remboursement de la Sécurité sociale. Tout dépend de votre contrat et des conditions qui y sont inscrites.

La plupart des complémentaires santé proposent le remboursement du ticket modérateur des vaccins et de leur injection, uniquement pour les vaccins obligatoires ou recommandés qui ouvrent le droit à une prise en charge à 65 % par le régime de base.

En revanche, pour les vaccins conseillés notamment pour séjourner à l’étranger, la prise en charge par les complémentaires santé varie d’un assureur à l’autre puis selon le niveau de couverture choisi. La plupart du temps, les vaccins peuvent faire l’objet d’un remboursement sous la forme de forfait annuel avec une somme maximale à ne pas dépasser.

Pour connaître les conditions qui s’appliquent, nous vous recommandons de consulter les détails du forfait vaccination de votre contrat. Regardez si un montant précis est inscrit et la liste des vaccins qui peuvent faire l’objet d’une prise en charge.

Recourir à une complémentaire santé qui propose une couverture étendue de la vaccination peut être essentiel pour vous afin de limiter vos frais de santé. Cela vous concerne notamment si vous avez le projet d’avoir des enfants, si vous séjournez fréquemment à l’étranger ou encore si vous présentez un risque de santé particulier qui nécessite une prudence accrue en matière de vaccination.

Focus sur l’actualité et le vaccin contre la Covid-19

Depuis le 15 juin 2021, toute personne âgée de 12 ans et plus peut se faire vacciner. Pour une vaccination complète, il est obligatoire de réaliser plusieurs injections selon le type de vaccin. Seuls les personnes ayant déjà contractées la Covid-19 ne reçoivent qu’une seule injection, sur présentation d’un justificatif PCR ou résultat de sérologie positif de plus de 2 mois. La vaccination contre la Covid-19 est intégralement remboursée et prise en charge par la caisse primaire d’assurance maladie seule.

Vous retrouverez l’ensemble des informations essentielles comme les différents lieux de vaccination sur le site de l’Assurance Maladie.

A noter : Au 14 Juillet 2021, on compte 26,5 millions de personnes complètement vaccinées, soit 36,9 % de la population française.

Si cet article sur la vaccination en France et les thématiques autour de la santé vous intéressent ? N’hésitez pas à vous abonner gratuitement pour recevoir les nouveaux articles que nous publions régulièrement en cliquant ici.

Last modified: 21 juillet 2021

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Fermer