Mutuelle agricole : nos 4 conseils pour bien choisir !

Par | La mutuelle au quotidien

Vous qui menez des travaux de la terre ou du bétail, vous qui œuvrez au quotidien en extérieur ou dans une exploitation, les obligations juridiques et administratives en matière de santé vous paraissent complexes ? Quid de votre mutuelle agricole ? Il est pourtant important de bien comprendre votre couverture santé et sa composition pour bénéficier d’une assistance complète et de bons remboursements le moment venu.

mutuelle agricole

La protection apportée par la MSA

L’affiliation à la Mutualité Sociale Agricole (MSA) est obligatoire pour toutes les personnes considérées comme salariés agricoles (selon l’article L722-20 du Code rural et maritime). On trouve dans cette catégorie les salariés travaillant sur les exploitations et dans les entreprises agricoles, les jardiniers et employés de maison au service d’un exploitant agricole ou encore les personnels enseignants des établissements d’enseignement agricoles privés.

La MSA vous apporte une protection semblable au régime général : l’Assurance Maladie permet une couverture des dépenses en matière de santé, mais pas seulement. Il s’agit de l’interlocuteur unique pour vos droits en santé, famille, retraite, accident du travail et maladie professionnelle (AT-MP).

En ce qui concerne plus particulièrement la couverture santé,
les taux de remboursement du régime social agricole en matière de soins santé sont les mêmes que ceux du régime général de la Sécurité sociale.

Cela signifie que vous ne pouvez pas bénéficier d’un remboursement intégral pour toutes vos dépenses de santé (médicaments, soins courants, hospitalisation, médecine douce…). Il faut souscrire en complément à un contrat via une mutuelle de santé pour une meilleure protection.

Mutuelle agricole : faire le bon choix est essentiel

Sachez que depuis la mise en place de la loi ANI, la mutuelle salarié agricole est obligatoire. Tout employeur du monde agricole doit proposer une complémentaire santé collective. Il existe des cas de dispense possibles (contrats courts, type CDD ou temps partiel), mais dans la grande majorité des cas, cette couverture s’impose à tous.
Quelle mutuelle choisir en étant gérant d’une exploitation agricole ou professionnel du domaine ? Existe t-il des offres qui vous sont destinées ?

1- Choisir une mutuelle qui connaît les spécificités du monde agricole

Travailler en agriculture, c’est être exposé à des risques que toutes les professions ne rencontrent pas. Chute d’un engin, positions de travail inconfortables, gestes répétés. Il est recommandé de vous tourner vers une mutuelle qui a déjà identifié ces spécificités. Comment savoir si le contrat est adapté ? Au-delà d’être présenté comme « contrat pour les professions agricoles », une offre ad hoc pourra inclure par exemple une prise en charge des médecines douces comme l’ostéopathie, qui échappe à tout remboursement par la régime général. De même, pensez à vérifier la présence de dispositifs de prévention, une bonne couverture en cas d’hospitalisation. Tout ce qui peut vous simplifier le quotidien et vous aider. Certaines « mutuelles agricole », par leurs liens avec la MSA peuvent simplifier les modalités de remboursement via le « décompte unique ».

2- Choisir une mutuelle qui favorise la proximité avec un interlocuteur unique

Une complémentaire de santé efficace est une complémentaire ayant un vrai sens du dialogue et une approche de proximité. Concrètement, cela signifie si possible de disposer d’une agence ou à défaut d’un conseiller dédié au fait des spécificités professionnelles et réglementaires de votre secteur d’activité.

3- Choisir une mutuelle qui vous accompagne dans les modalités administratives de mise en place

Vous devez pouvoir faire confiance à votre conseiller et vous reposer sur son expertise pour votre protection santé. Choisissez une mutuelle qui présente une offre claire et compréhensible, et qui prend les devants pour vous aider. Vous qui comptez vos horaires disponibles et qui ne voulez pas perdre de temps avec la gestion administrative, vous devez avoir avec vous un interlocuteur avec lequel se tisse une relation fluide.

4- Choisir une mutuelle capable de proposer une offre globale

La santé ne doit pas être votre seule priorité. Essayez si possible de glaner une offre qui intègre aussi un volet prévoyance. Pourquoi ? Car le principal risque auquel vous vous exposez est une inactivité. En cas d’accident survenu dans le cadre personnel ou professionnel, si vous ne pouvez plus vous occuper de vos bêtes ou de vos cultures, vous pouvez mettre en grave danger votre exploitation sur le plan financier. D’où l’importance de disposer d’un contrat qui intègre un aspect prévoyance avec la santé, l’incapacité, l’invalidité et le décès. Ces contrats peuvent vous aider à anticiper une perte de revenus en bénéficiant d’une rente et/ou d’une indemnité journalière.

Si avec nos conseils, vous estimez vouloir changer de mutuelle agricole ou du moins consulter un autre organisme, cet article peut vous intéresser. Cliquez ici !

Last modified: 11 septembre 2020

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Fermer